Enseignement

Je suis l’enseignement de Beppe Mokuza Signoritti, à la fois dans ma pratique personnelle et dans les cours que je donne.

Voir le site de Beppe Mokuza Signoritti.

La composition est sobre, l’exécution est spontanée. Le peintre cherche à capter l’essence du réel, sans dessin préparatoire, et sans correction possible. Le geste lui-même, la position du pinceau, ainsi que l’ordre des gestes, sont essentiels dans le rendu des tracés.

Le résultat est un reflet fidèle de l’état d’esprit au moment de l’exécution. Le souffle porte le geste. La pratique se fait debout devant une table de travail, en étant attentif à la posture, afin de mieux faire participer le corps entier à la peinture.

La pratique permet d’expérimenter, de la façon la plus concrète, l’aspect perpétuellement changeant du mental. Aucun trait ne se ressemble. Cette expérimentation peut être la base d’une démarche méditative.